Ismael Tall | collaborateur scientifique 
Dr Laurent KAUFMANN | médecin cantonal adjoint 

30’000 Neuchâtelois-es ont eu la Covid-19

Une première étude sérologique effectuée en automne 2020 indiquait que 4.9% de la population neuchâteloise des plus de 20 ans avait des anticorps après la première vague épidémique. Une deuxième étude a eu lieu début 2021 et indique un taux de séroprévalence de 22%, soit environ 30'000 personnes.

En collaboration avec la SSPH+ (Swiss School of Public Health), le Service cantonal de la santé publique participe (SCSP) à l’étude multicentrique suisse Corona Immunitas qui étudie la détection de la présence d'anticorps contre le SARS-CoV-2 au sein de la population neuchâteloise.

2’200 personnes contactées au hasard

Environ 2’200 personnes de plus de 20 ans tirées au sort ont reçu une invitation à participer à l’étude en répondant à un questionnaire et en réalisant une prise de sang. NOMAD, Médecins du Monde – Maison de Santé, ADMED et le Service régional neuchâtelois et jurassien de transfusion sanguine sont les partenaires du SCSP dans cette étude.

559 personnes ont pris part à l’étude, ce qui représente une participation de 25%. La moyenne d’âge est de 58 ans et 53% des participant-e-s sont des femmes (n=296). Les prises de sang ont été effectuées entre le 23 décembre 2020 et le 17 mars 2021. La séroprévalence mesurée dans cet échantillon représentatif de la population adulte est de 22%. En excluant les personnes ayant effectué un test sérologique après avoir reçu déjà une ou deux doses de vaccin, le chiffre est de 21.3%, soit environ 29’600 adultes de plus de 20 ans dans le canton.

Au 17 mars, 14608 cas positifs avaient été déclarés ; cela signifie que le nombre de personnes ayant fait le COVID est environ le double des personnes testées positives par PCR ou par test antigénique rapide.

Interprétation de la séroprévalence

La présence d’anticorps n’atteste pas forcément une immunité. Ainsi, la séroprévalence de la population n’implique pas forcément une immunité collective. Des études sont en cours pour évaluer le degré d’immunité liés aux taux d’anticorps. Nous pouvons néanmoins mettre en perspective la séroprévalence mesurée par l’étude et le taux d’immunité dû à la vaccination.

Au 20 mai 2021, 35664 personnes (20,29%) avaient reçu 2 doses. En cumulant ce taux de couverture vaccinal avec une projection ajustée des résultats de l’étude, à ce jour 65’260 personnes, soit 37% de la population neuchâteloise, ou 47% de la population adulte ont des anticorps soit après la maladie, soit après la vaccination.

Poursuivre la campagne de vaccination

L’immunité collective est en progression, grâce principalement à la campagne de vaccination en cours. L’objectif du SCSP est que 90'000 personnes adultes puissent être vaccinées dans les meilleurs délais.  Deux doses individuelles de vaccins sont nécessaires pour obtenir un degré suffisant d’immunité.  Seules les personnes ayant fait la COVID-19 confirmée par un test PCR et n’ayant pas d’immunodépression peuvent être considérée comme immunisées avec une seule dose vaccinale.

Les tests sérologiques individuels ne sont actuellement pas reconnus par l’OFSP car d’interprétation parfois difficile et non standardisés. Ils ne peuvent pour l’instant pas être utilisés pour distinguer la nécessiter de réaliser une ou deux doses de vaccin. 

LIENS

www.ne.ch/coronaimmunitas
www.corona-immunitas.ch/fr

Thème de SNM News 105 : Planète et santé

Vendredi 3 septembre 2021
  • Président

    Dr Dominique Bünzli | Rue Ernest-Roulet 11 | 2034 Peseux | 032 731 88 66 | 

  • Rédaction

    Secrétariat médical: Dr Réza Kehtari | Les Theyers 2 | 2068 Hauterive | | +41 (0)79 214 41 44
    Secrétariat SNM: Etude Walder-Klauser-Schwab | Grand-Rue 36b | 2108 Couvet | 032 863 21 71

  • Graphisme

    Pao Design Sàrl | Robin Nyfeler | Rue du Temple 13 | 2072 Saint-Blaise | 032 710 18 28 | | paodesign.ch
    Gestion web IdealPC | Pascal Richard | Rue des Charmettes 67 | 2000 Neuchâtel | 079 444 88 34 |

SNM News © 2021 Copyright