• Home
  • Hiver 2022-23
  • Accompagnement au sein du Centre Mémoire : CareMens et suivi pour les TNC majeurs

Delphine Frochaux | spécialiste en neuropsychologie FSP, coordinatrice du Centre Mémoire
Elisa Moro | psychologue FSP, CareManager
Virginie Chaffat | CareManager CareMens
Sophie Brisebard | CareManager CareMens

Accompagnement au sein du Centre Mémoire : CareMens et suivi pour les TNC majeurs

Au sein du Centre Mémoire Neuchâtelois, nous participons au programme CareMens, développé par Mme Andréa Brioschi Guevara, neuropsychologue au Centre Leenards de la Mémoire au CHUV. Financé par Promotion Santé Suisse, ce projet vise l'amélioration de la qualité de vie des personnes âgées vulnérables, souffrant d’un trouble neurocognitif léger, afin notamment de prévenir le déclin fonctionnel et de favoriser les interactions sociales. Après une phase pilote menée au Centre Leenards, le programme a été déployé depuis avril 2022 dans plusieurs cantons romands (Genève, Fribourg, Neuchâtel, ensemble du canton de Vaud). En plus des forces déjà disponibles au RHNe, ce projet a permis le financement d’un 10% de neuropsychologue, d’un 10% de logopédiste, d’un 10% de physiothérapeute et d’un 40% de CareManager. Grâce à CareMens, les personnes qui présentent un trouble neurocognitif léger peuvent actuellement bénéficier d’un accompagnement adapté en fonction de leur problématique. Pour pouvoir participer au programme, l’atteinte cognitive et la répercussion fonctionnelle ne doivent pas être trop sévères, l’idée étant d’intervenir avant que l’autonomie se dégrade. Ainsi, seuls les patients avec un score MoCA supérieur à 20/30 et ayant encore une autonomie satisfaisante peuvent bénéficier du suivi (cf tableau 1 pour critères détaillés). Une nosognosie suffisante doit également être présente, afin que le patient puisse s’impliquer dans les thérapies. Après l’étape diagnostique réalisée par l’équipe du Centre Mémoire, des interventions psycho-sociales (IVPs) vont être proposées aux patients par la CareManager. Si les troubles concernent en 1er lieu la mémoire, les patients participent à des groupes animés par une neuropsychologique, expliquant les diverses stratégies compensatoires aux problèmes de mémoire. Les proches ont parfois la possibilité de participer à quelques séances également, afin de mieux comprendre les troubles dont souffrent leurs proches. Si la problématique principale concerne le langage (comme c’est le cas des les aphasies primaires progressives), on propose aux patients un suivi logopédique individuel. Enfin, si la personne présente de légers troubles cognitifs associés à des difficultés à la marche ou un risque de chute, des séances de groupe de physiothérapie lui sont prescrites. La CareManager est chargée de prendre contact avec le patient et de trouver, en partenariat avec les thérapeutes, la prise en charge la plus adaptée à chaque personne. Elle l’accompagne tout au long du suivi. Lorsque les séances de thérapie sont terminées, elle va proposer au patient des activités de loisirs communautaires (ACL) comme par exemple la participation à des cours de danse, une chorale, des clubs de pétanque ou de jeux de cartes, des sorties en groupe… L’objectif est que la personne reste active et maintienne les bénéfices obtenus grâce au suivi thérapeutique. Les études ont notamment montré qu’il est possible de retarder la perte d’autonomie liée à une maladie neurodégénérative en maintenant des activités intellectuelles, physiques et sociales (voir notamment Smart et al., 2017 pour une revue des interventions non-médicamenteuses et Maimone et al., 2020 pour les effets sur la qualité de vie). Or, les patients souffrant de ce type de maladie présentent fréquemment une apathie qui provoque la diminution des activités ou alors, elles se retirent de la vie sociale en raison de la gêne provoquée par les troubles cognitifs. Le programme CareMens a donc pour objectif de contrer cette diminution d’activités et de maintenir le plus longtemps possible l’implication des personnes avec des troubles neurocognitifs dans la société. Un dépistage précoce est donc essentiel, car les meilleurs effets sont obtenus chez les personnes qui sont peu atteintes et qui sont encore conscientes de leurs difficultés, le patient devant s’impliquer activement dans le suivi.

Les patients du Centre Mémoire Neuchâtelois peuvent actuellement bénéficier de ce suivi à Neuchâtel et à La Chaux-de-Fonds. La CareManager (Mme Virginie Chaffat) travaille également à l’association Action Réseau Santé Social (AROSS) et permet de faire le lien avec les structures extra-hospitalières et la vie communautaire. 

Tableau 1. Critères déterminants la participation et le type de prise en charge dans le programme CareMens.

Tableau 2. Modèle de soin de CareMens et rôle « Pivot » de CareManager.

Pour les personnes atteintes d’un trouble neurocognitif majeur (diagnostic ayant remplacé le terme de démence ; cf. DSM V), le patient ne peut plus bénéficier du programme CareMens. Le Centre Mémoire Neuchâtelois a cependant souhaité pouvoir proposer également un suivi pour les personnes souffrant d’atteintes plus sévères, et dispose d’une deuxième CareManager (Mme Elisa Moro) affiliée au Centre Neuchâtelois de Psychiatrie de l’âge avancé (CNPâa).  Le suivi permet dans ce cadre de mettre en place des aides à domicile appropriées, de proposer également des activités adaptées (centre de jour par exemple), de proposer un soutien aux proches et d’organiser si besoin un suivi avec l’équipe de psychogériatrie mobile.

Ce suivi a la spécificité de mettre en place des soutiens adaptés aux situations complexes que constituent les maladies neurocognitives majeures. La Care Manager du CNP s’occupera de se coordonner avec l’AROSS (Association Réseau Organisation Santé Social) et tout le réseau des soins présent dans le canton pour mettre en place dispositif de soin le plus adapté. Mais ce qui est vraiment propre au rôle de Care Manager du CNP, c’est de proposer tout le soutien psychologique nécessaire pour permettre le maintien à domicile du patient dans les meilleures conditions. Dans ce cadre, on peut proposer des activités comme la fréquentation du Centre de Jour de l’Institution qui offre des activités thérapeutiques pour les personnes atteintes de maladies neurodégénératives, ou un suivi ambulatoire par un binôme (infirmière en psychiatrie et psychiatre / psychologue et psychiatre) ou encore un soutien dédié aux proches. Les proches retiennent beaucoup d’attention dans les dernières années par les soignants. En effet, ils sont le pilier qui chaque jour s’engage dans des soins et ils ont besoin d’aide et soutien. La Consultation de Soutien aux Proches du CNP propose un suivi individuel, des séances de groupe de parole et des séances de psychoéducation. L’offre de cette nouvelle consultation au sein du CNP est de « mieux connaitre et mieux être soutenus ».

Les maladies neurodégénératives en stade avancé peuvent engendrer des situations très complexes qui peuvent nécessiter une intervention spécialisée. Dans ces cas-là, la Care Manager du CNP s’activera pour mettre en place une évaluation psychogériatrique avec la possibilité d’une intervention rapide de l’équipe UOL (Unité d’Orientation et Liaison) du CNP.

Bibliographie

Leidi-Maimone, B., Notter-Bielser, M. L., Laouadi, M. H., Perrin, S., Métraux, H., Damian, D., ... & Guevara, A. B. (2020). How non-drug interventions affect the quality of life of patients suffering from progressive cognitive decline and their main caregiver. Aging (Albany NY)12(11), 10754.

Smart, C. M., Karr, J. E., Areshenkoff, C. N., Rabin, L. A., Hudon, C., Gates, N., ... & Wesselman, L. (2017). Non-pharmacologic interventions for older adults with subjective cognitive decline: systematic review, meta-analysis, and preliminary recommendations. Neuropsychology review27(3), 245-257.

Thème de SNM News 111 : Soins palliatifs

Délai rédactionnel: mercredi 15 mars 2023
  • Président

    Dr Dominique Bünzli | Rue Ernest-Roulet 11 | 2034 Peseux | 032 731 88 66 | dominique.buenzli@cabinet-peseux.ch

  • Rédaction

    aeromed.ch | Thibaut Gaillard Medical Services | Plaine d’Areuse 16 | 2013 Colombier | snm@aeromed.ch | +41 (0)79 476 40 60
    Secrétariat SNM: Etude Walder-Klauser-Schwab | Grand-Rue 36b | 2108 Couvet | 032 863 21 71

  • Graphisme

    Pao Design Sàrl | Robin Nyfeler | Rue du Temple 13 | 2072 Saint-Blaise | 032 710 18 28 | robin@paodesign.ch | paodesign.ch
    Gestion web IdealPC | Pascal Richard | Rue des Charmettes 67 | 2000 Neuchâtel | 079 444 88 34 | pascal@idealpc.ch

SNM News © 2022 Copyright