Candidat(e)s à la SNM

Nous leur souhaitons une très cordiale bienvenue.


DRE

Cindy Côte-Colisson (1986)

médecin praticien (F)

La Dre Cindy Côte-Colisson est née en 1986 à Pontarlier. Elle effectue sa scolarité obligatoire dans le Haut-Doubs avant de rejoindre Lyon, où elle obtient son diplôme de médecine en 2012.

Attirée par la médecine de famille, elle effectue plusieurs stages en cabinet privé rural. Elle obtient son Diplôme d’Etude Spécialisée (DES) en médecine générale en 2016, à la faculté de médecine de Besançon.

Conjointement à la rédaction de sa thèse de docteur en médecine soutenue en 2017, elle poursuit sa formation médicale en tant que médecin assistante en médecine interne générale à la permanence du Centre Médical de la Côte pour une durée de 18 mois.

Après la naissance de son troisième enfant, elle s’installe en septembre 2020 comme médecin praticien au Centre Médical de la Côte, à Corcelles. Elle suit actuellement une formation complémentaire dans l’objectif de devenir consultante en lactation.

Elle apprécie parcourir les montagnes Neuchâteloises, à pied, à VTT, en ski de fond ou en ski de randonnée.

DRE

Elodie Leuenberger (1983)

médecine interne générale (CH) et psychiatrie-psychothérapie (CH)

La Dre Elodie Leuenberger est née à Berne en 1983. Elle y a fait sa scolarité obligatoire, puis le lycée à Neuchâtel, ainsi que la première année de médecine. Elle a ensuite obtenu son diplôme de médecin en 2008 à l’Université de Lausanne.

Intéressée d’abord par la médecine interne, elle a eu son titre fédéral de médecine interne générale en 2014. Pour cette formation, elle a fait une année optionnelle en psychiatrie. Cette discipline lui a tellement plu qu’elle a continué dans cette voie et a obtenu le titre fédéral de psychiatrie et psychothérapie en 2019.

Elle travaille actuellement en partie comme cheffe de clinique à l’équipe mobile de psychiatrie, au CNP, et en partie comme psychiatre dans son cabinet avec trois collègues.

Dans son temps libre, elle regarde beaucoup Netflix et Amazon Prime.

DR

Dr Jacques Perrin (1970)

radiologie (CH)

Le Dr Jacques Perrin est né en 1970 à La Chaux-de-Fonds et est marié, sans enfants. Il a effectué ses études médicales à l’Université de Genève avec l’obtention du diplôme en 1995. Après une année en médecine interne à l’Hôpital de Saint-Imier, il réalise sa formation en radiologie diagnostique à l’Hôpital universitaire de Zurich et à l’Hôpital cantonal de Saint-Gall avec l’obtention du titre de spécialisation en 2005.

Originaire du Val-de-Travers, il revient travailler à Neuchâtel en 2003, tout d’abord aux hôpitaux de la ville puis au HNE, successivement comme chef de clinique puis comme médecin adjoint et médecin chef.

Après 13 ans d’activité en milieu hospitalier, souhaitant élargir son activité professionnelle, il rejoint le secteur privé en 2015 auprès de l’Institut de Radiologie de Neuchâtel (IRN), devenu IRIS-radiologie dans l’intervalle.

Radiologue généraliste, il montre un net intérêt particulier pour la radiologie thoracique et la radiologie ostéoarticulaire.

DRE

Isabelle Prior Poezart (1977)

psychiatrie et psychothérapie d’enfants et d’adolescents (CH)

Psychiatre, psychothérapeute récemment installée à Boudry, Isabelle Prior Poëzart a d’abord suivi une formation en médecine interne à l’Hôpital neuchâtelois puis au CHUV à Lausanne. Soins intensifs, urgences, oncologie, infectiologie et gériatrie font ainsi partie de son cursus.

C’est en travaillant à la policlinique médicale universitaire du CHUV que s’affirme son intérêt pour les syndromes des dépendances (alcoologie et tabacologie) et les maladies psychosomatiques. En venant en aide aux patient·e·s souffrant de troubles du comportement alimentaire, elle réalise toute l’importance à donner, dans la thérapie, au sens du symptôme, tant physique que psychique. Elle complète son cursus au Centre neuchâtelois de psychiatrie auprès des patients adultes, puis des enfants et adolescents. En parallèle, elle poursuit sa formation en psychothérapie d’orientation analytique et reçoit en 2019 le prix du meilleur travail aux examens fédéraux de pédopsychiatrie pour sa présentation intitulée «Anorexie, faim de vie». Après avoir travaillé comme cheffe de clinique au CNPea, elle a ouvert l’an dernier sa consultation privée de psychiatrie pour enfants, adolescents et adultes.

Mariée et mère de trois garçons, elle apprécie diverses activités créatives comme la couture et la cuisine, et aime passer du temps sur le divan… avec ses deux chats.

DR

Mohammed Benazza (1983)

médecin praticien (CH)

Méditerranéen, originaire d’Algérie, le Dr Benazza a fait une partie de ses stages en France puis son internat en Suisse pour obtenir son diplôme fédéral à Genève. Par la suite, il a poursuivi sa formation en médecine interne dans les hôpitaux périphériques, notamment dans le Jura et le Jura bernois, et enfin le service de médecine interne CHUV-PMU. Il a également suivi en 2017 une formation de médecine interne à Harvard Medical School.

Enfin, il a réussi son examen fédéral pour obtenir le titre postgrade de médecin praticien en 2020.

Le Dr Benazza a soumis une publication à la Revue Médicale Suisse dont le titre est « la septicémie à flore mixte sur thrombose septique partielle de la veine mésentérique supérieure ».

Après avoir réussi ses examens et obtenu ses diplômes, il a décidé de s’installer dans un cabinet de groupe à Fontainemelon avec un taux d’activité de 95%.

Passionné de bateaux, il détient le permis de bateau pour la navigation maritime et lacs. Il partage son temps libre entre sa famille et ses activités sportives. Il est marié et père de deux enfants.

DR

Fazil Ait Benali (1985)

médecine physique et réadaptation (CH)

Le Docteur Ait Benali Fazil est né en Algérie en 1985, vit en couple sans enfant.

Il est titulaire d’un diplôme de docteur en médecine obtenu initialement en Algérie en 2010. Puis, lorsqu’il est arrivé en Suisse en 2011, il a fait reconnaître son diplôme de médecin avec un titre fédéral de docteur en médecine obtenu en 2017.

Il a commencé son cursus de médecin assistant en 2011 avec des stages polyvalents dans différents secteurs de chirurgie, médecine interne et réadaptation. Il a obtenu son titre postgrade fédéral de spécialiste en médecine physique et réadaptation en 2020. Associé à cela, il a fait deux formations complémentaires en médecine du sport (SEMS) et médecine manuelle (SAMM), et est en train de terminer une formation en échographie musculo-squelettique (SGUM).

Actuellement, il travaille comme médecin du sport au centre du sport de la Providence et se projette dans un avenir proche en tant qu’indépendant.

DRE

Amira Kasri (1980)

ophtalmologie (CH) et médecin praticien (CH)

La Dre Amira Kasri est née à Tunis, où elle a effectué la totalité de sa scolarité. Elle est diplômée de la Faculté de médecine de Tunis et titulaire d’un doctorat en médecine en 2010. Son travail de thèse traite de la malvoyance chez l’enfant. Elle s’est spécialisée en ophtalmologie et a exercé aux hôpitaux universitaires de Tunis. En 2010, elle a perfectionné sa spécialité à l’hôpital XV-XX et la fondation Rotschild à Paris. Elle s’est installée en Suisse en 2011. Après deux années d’exercice à l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin à Lausanne, elle a rejoint le service d’ophtalmologie de l’Hôpital de la Chaux-de-Fonds puis le Centre neuchâtelois d’ophtalmologie où elle a exercé en tant que médecin assistante, cheffe de clinique, puis comme médecin adjointe sur les sites de la Chaux-de-Fonds et de Neuchâtel. Elle est titulaire du diplôme fédéral en médecine, du titre fédéral de médecin praticien, du titre fédéral de spécialiste en ophtalmologie et a réussi l’examen fédéral d’ophtalmochirurgie en 2020.

En janvier 2021, elle s’associe avec le Dr Tritten à la Chaux-de-Fonds et prévoit de concentrer son activité médicale et chirurgicale principalement dans les Montagnes neuchâteloises

DR

Marc-Olivier Sauvain (1975)

chirurgie (CH)

Le Dr Marc-Olivier Sauvain est né à Pourtalès et a grandi entre la Chaux-de-Fonds et Neuchâtel. Il a effectué ses études médicales à Genève puis s’est lancé dans un programme MD-PhD à l’EPFL. Il a d’ailleurs été lauréat d’une des trois bourses suisses du programme MD-PhD du FNRS. Il obtient son doctorat en 2009 à l’EPFL en biotechnology et bioengineering. Il entreprend sa formation de chirurgie à l’Hôpital universitaire de Zurich (USZ) où il obtient son titre fédéral de spécialiste en chirurgie. Il sera chef de clinique à l’Hôpital cantonal de Fribourg. En 2013, il rejoint le service de chirurgie viscérale du CHUV, où il obtiendra son titre approfondi en chirurgie viscérale en 2018. En 2017, il a rejoint le RHNe, où il travaille actuellement comme médecin chef de service en chirurgie, et est nommé médecin agréé au CHUV.

Ses centres d’intérêts sont la chirurgie minimale invasive avec un accent particulier pour la chirurgie de la paroi et colorectale. Il est également responsable de la chirurgie thoracique au RHNe en collaboration avec le CHUV. A noter que le RHNe a rejoint cette année le Centre universitaire romand de chirurgie thoracique (CURCT). Cette collaboration a déjà permis la publication de plusieurs études et permet une prise en charge sécuritaire de patients souffrant de pathologies thoraciques dans le canton en collaboration avec le service de pneumologie du RHNe et les confrères pneumologues installés dans le canton.

Le Dr Marc-Olivier Sauvain a participé à différentes études qui ont été publiées dans des journaux comme Nature Methods, Embo Molecular Medicine, Journal of Clinical Oncology ou encore le BJS. Ce travail académique lui a permis d’obtenir le titre de Privat Docent de l’Unil cette année.

En 2019, il effectue un CAS en management à la Hochschule de St-Gall, ce qui lui a permis d’introduire du lean management dans le service de chirurgie afin d’améliorer l’efficacité et la sécurité de la prise en charge des patients.

En 2020, il est élu conseiller général de la Ville de Neuchâtel.

Le Dr Marc-Olivier Sauvain est marié et a deux enfants.

DR

Alexandre Béguelin (1984)

médecine interne générale (CH)

Le Dr Alexandre Béguelin est né en 1984 à Berne, où il suivra toute sa scolarité obligatoire à l’Ecole cantonale de langue française, avant de rejoindre les rives du lac de Bienne pour effectuer son gymnase en section bilingue. Il entreprend ensuite sa formation en médecine à l’Université de Lausanne avec un passage d’un an à l’Université Autònoma de Madrid et obtient son diplôme de médecin en 2010.

Sa formation post-graduée débute dans le canton de Neuchâtel, par deux années de médecine interne à l’Hôpital de la Chaux-de-Fonds. Il poursuit son parcours professionnel avec un semestre de médecine générale dans un cabinet de groupe à Lausanne, avant de réaliser deux ans de formation en médecine interne générale ambulatoire au sein de la policlinique médicale universitaire de Lausanne. S’en suivra un semestre en rhumatologie au CHUV, puis un semestre de psychiatrie à l’Hôpital du Nord-Vaudois. En 2017, il devient chef de clinique au centre universitaire de médecine générale et santé publique “Unisanté” de Lausanne, où il poursuit actuellement une activité à temps partiel. Il partage son activité entre le département des policliniques, le département vulnérabilités et médecine sociale ainsi qu’une activité d’enseignement. Cette expérience lui a notamment permis d’acquérir des compétences de travail en interprofessionnalité pour la prise en charge de situations biopsychosociales complexes. Lors de son activité au centre universitaire, il encadre et supervise des médecins assistants, tant pour les consultations de médecine générale que pour les urgences ambulatoires. Notre collègue obtient son titre fédéral de spécialiste en médecine interne générale en 2019. Tout en conservant une activité partielle à Unisanté, il s’est installé en privé au sein du cabinet médical au Faubourg de l’Hôpital 65 à Neuchâtel

Dr Alexandre Béguelin est heureux d’être tout récemment devenu père. Il aime passer du temps avec sa famille, pratique différents sports et ne saurait passer une journée sans musique, mais sait également apprécier à sa juste valeur une partie de fléchettes ou de pétanque entre amis.

DR

Daniel-Eric Robert (1960)

hématologie (CH)

Né à La Chaux-de-Fonds, originaire du Val-de-Travers, et ayant résidé plusieurs années à Neuchâtel, Dr Daniel Robert est familier du canton, qu’il a dernièrement retrouvé avec plaisir.

Après avoir obtenu un diplôme de médecin (1988) et une maîtrise en biologie à Genève, il entreprend un travail de recherche en virologie (parvovirus B19) à l’Inselspital, poursuivi à Saint-Gall (IKMI). Il interrompt durant quatre ans toute activité médicale stricto sensu à la faveur d’un engagement dans des activités orientées sur la défense des droits de l’homme et des réfugiés. Durant cette période, il acquiert également une formation en mathématiques à l’Université de Besançon.

Il réintègre le monde médical d’abord par la médecine interne (retour initié à l’Hôpital de la Providence à Neuchâtel), puis par une formation en hématologie (FMH et FAMH) essentiellement aux HUG, mais aussi au CHUV et en Valais.

Le Far West l’interpelle, et l’amène début 2011 à rejoindre la Bretagne comme Praticien Hospitalier, au sein de l’équipe d’hématologie du Centre Hospitalier de Saint-Brieuc (Bretagne Nord), un centre avec un gros recrutement hématologique et de fait la possibilité de participer à de multiples études cliniques, qui ont été pour lui une expérience nouvelle et enrichissante.

Après dix années bretonnes, il revient sur Neuchâtel en octobre 2020, comme médecin-chef-adjoint en hématologie, avec des activités partagées entre les hôpitaux de Pourtales et de La Chaux-de-Fonds.

Si son domaine d’intérêt électif porte sur les syndromes myélodysplasiques (membre du groupe francophone des myélodysplasies), il reste cependant très attaché à une hématologie « généraliste » comprenant autant l’onco-hématologie, les problèmes d’hémostase que les hémoglobinopathies, par exemple.

Daniel Robert est marié et père de deux enfants.

DR

Dominik Rebell (1985)

médecine interne générale (CH)

Le Dr Dominik Rebell a grandi à St-Blaise dans le canton de Neuchâtel. Après l’obtention de sa maturité gymnasiale bilingue au Lycée Denis-de-Rougemont, Il a effectué ses études de médecine à l’Université de Berne (2004-2010). Il a obtenu son doctorat en médecine humaine en 2011,  travail qui l’a conduit à la rédaction de deux articles scientifiques. Il obtient son titre fédéral de médecine interne générale en 2016.

Au cours de la formation, il a travaillé comme médecin assistant à l’Hôpital du Jura sur les sites de Delémont et Porrentruy et au CHUV, puis comme chef de clinique à l’Hôpital de Morges (2015-2016) et au CHUV (2016-2019). Durant ces années de formation il a notamment effectué des rotations aux urgences, aux soins continus, aux soins intensifs, en cardiologie, en transplantation et en pneumologie. En dehors de son activité clinique, il a défendu l’intérêt des médecins dans des aspects de fonctionnement administratif et de ressources humaines ; il a été vice-président du collège des chefs de clinique au CHUV et responsable des horaires. Cet intérêt pour la gestion a mené à la réalisation du CAS en management de la santé délivré par l’Université en Lausanne (major de promotion 2018).

Après son parcours en médecine interne, il entame une formation approfondie en urgences intra-hospitalières entre les urgences du CHUV et les urgences du RHNe où il a travaillé en tant que chef de clinique (2019-2020).

Après ce passage aux urgences, Dr Rebell renoue avec la médecine interne ; en effet il est nommé médecin chef adjoint pour la médecine interne du RHNe en mai 2020. Outre son activité clinique, il est responsable des aspects administratifs et informatiques du service.

Outre deux langues maternelles que sont le français et l’allemand, Dr Rebell a une bonne maitrise de l’anglais, langue dans laquelle il a fait son lycée et réalisé les examens de licence médicale américain 1 et 2 en 2010.

Dr Rebell est marié et père de deux enfants en bas âge. Il est alumni de la Fondation suisse d’études et ancien officier sanitaire des troupes d’exploration

DRE

Cindy Cottard (1986)

pédiatrie (CH)

La Dre Cindy Cottard est née en 1986 à la Chaux-de-Fonds. Elle a effectué ses études médicales jusqu’en 6e année de médecine au CHUV à Lausanne, puis a effectué sa spécialisation de pédiatrie au sein du réseau romand de pédiatrie Res-For-Ped dans les hôpitaux de Neuchâtel, Yverdon et Lausanne.

Au cours de sa spécialisation, elle a effectué sept semestres en pédiatrie générale, un semestre en médecine interne générale, un semestre en néonatologie, un semestre en pneumologie pédiatrique, un demi semestre en chirurgie et orthopédie pédiatrique, un demi semestre en obésité pédiatrique et un semestre auprès d’un pédiatre installé en cabinet. Ce parcours lui a permis d’acquérir des compétences multiples dans des domaines variés de la pédiatrie et de renforcer ses capacités de communication pour prendre en charge les patients et leur proches avec professionnalisme et bienveillance.

En plus du français (langue maternelle), elle possède un relativement bon niveau d’anglais.

La Dre Cindy Cottard est maman de deux jeunes enfants à qui elle consacre la majeure partie de son temps libre. Très attachée à la Chaux-de-fonds, ville dans laquelle elle a passé toute sa jeunesse, elle a décidé d’y retourner pour s’y installer en cabinet de groupe.

DR

Dumeng Décosterd (1974)

médecine interne générale (CH) et médecine intensive (CH)

Le Dr Dumeng Décosterd est né en 1974 dans le canton de Vaud. Il y a effectué ses études médicales à Lausanne, puis effectué sa formation postgrade en médecine interne à Morges et à Neuchâtel (Médecine interne et Urgences/SMUR aux Cadolles), avant de s’orienter vers une spécialisation en médecine intensive au CHUV, à l’HFR (Anesthésiologie et Soins intensifs), à Sion (Urgences, Soins intensifs, cabinet + Air Glaciers) puis aux HUG (Soins intensifs). Au passage, il a pu valider une formation complémentaire en médecine d’urgence tant préhospitalière qu’hospitalière.

Suite à une expérience de chef de clinique aux Soins intensifs de Sion puis des HUG, Dr Décosterd a travaillé dans le Jura à la réorganisation complète des Urgences multisite du canton, tout en gardant une activité à temps partiel aux Soins intensifs de Delémont (ainsi qu’à Pourtalès en 2017-2018). En parallèle, il a été membre du comité de la Société médicale du Canton du Jura (SMCJU) et membre de la Commission de Formation de la Société Suisse de Médecine d’Urgence (SSMUS).

En 2019, il a choisi de quitter l’Hôpital du Jura pour revenir à sa passion principale en postulant à Pourtalès lors de la succession de Dre Zuercher Zenklusen à la chefferie des Soins intensifs.

Peu de temps après son arrivée à Pourtalès en février 2020, la première vague COVID a rapidement demandé des adaptations évolutives de l’organisation du service, qui est devenu autonome dès mi-mars et dont l’équipe a été renforcée pour assurer des soins de qualité aux patients admis aux Soins intensifs, ainsi qu’un accès à des médecins seniors spécialisés en médecine intensive 24h/24.

Ces rebondissements ont repoussé sa demande d’admission à la SNM à 2021. Il se réjouit de bientôt rejoindre la SNM pour avoir un contact plus proche avec les collègues installés dans le canton de sa nouvelle activité professionnelle.

DRE

Julie Meyrat (1988)

médecine interne générale (CH)

La Dre Julie Meyrat est née à la Chaux-de-Fonds en 1988. Elle a effectué ses études de médecine à l'Université de Lausanne.

Pour sa formation post-graduée, elle est restée principalement dans le canton de Neuchâtel. Elle a débuté en chirurgie, au RHNe la Chaux-de-Fonds (1 an), puis en médecine dans le même centre (2 ans). Elle a ensuite travaillé comme médecin assistante dans le cabinet où elle s’installe actuellement, sous la supervision des Dres Glassey Perrenoud, Nobel et Cosenday Tissot. 

C’est lors de cette expérience qu'elle a pris conscience de son intérêt pour la médecine générale. Elle a donc poursuivi sa formation dans l’optique de s’installer en cabinet et a approfondi ses connaissances en psychiatrie (urgences psychiatriques CNP, 1 an), en médecine interne (Cheffe de clinique en médecine interne, RHNe CDF, 1 an) et en réadaptation spécialisée de l’appareil locomoteur (CRR-SUVA, 1 an). 

Passionnée par sa région d’origine et l’accès à la nature que celle-ci lui apporte, elle s’installe le 1er juin 2021 comme successeure de la Dre Glassey Perrenoud, qu’elle tient ici à remercier pour son soutien et ses enseignements.

Très sensible aux douleurs chroniques, aux troubles psychosomatiques et à la santé mentale, la Dre Julie Meyrat débute en septembre 2021 le CAS en médecine psychosomatique et psychosociale à l’Université de Genève. 

DRE

Aude Schiltz (1983)

médecine interne générale (CH)

Après une scolarité et l’obtention de la maturité à Neuchâtel, la Dre Aude Schiltz a fait ses études de médecine à l’Université de Lausanne. Son diplôme de médecine en poche en 2010, elle est revenue dans le canton où elle a réalisé une grande partie de son assistanat, dont une année et demie de chirurgie et deux ans de médecine à Pourtalès ainsi qu’une année d’ORL à la Chaux-de-Fonds. Par la suite, elle s’est dirigée à Genève, aux HUG, dans le service de médecine premier recours, où elle a travaillé plusieurs années en tant que médecin interne puis cheffe de clinique et entre autres en médecine pénitentiaire. En 2017, elle a obtenu son titre de médecin interniste généraliste.

Pour se rapprocher de sa famille et pratiquer plus facilement leurs hobbys (course à pied, voile, VTT,..), son mari et elle ont toujours souhaité pouvoir revenir dans le canton de Neuchâtel, ce qui a été rendu possible avec l’obtention d’un poste à l’Hôpital de Bienne en chirurgie viscérale, pour son mari. Pour sa part, la Dre Aude Schiltz va s’installer comme médecin généraliste au Cabinet médical de l’Entre-deux-Lacs au Landeron et y pratiquer à 50%. Dès juillet, elle va également travailler à 20% pour le CNP, en tant que médecin généraliste à la Prison de la Promenade à la Chaux-de-Fonds, souhaitant pouvoir mettre à profit son expérience acquise dans ce domaine.

D’un point de vue personnel, elle est mariée et maman de deux jeunes enfants de 3 ans et demi et 8 mois.

DR

Stéphane Dubrulle (1967)

médecin praticien (F)

Le Dr Stéphane Dubrulle est né en 1967 à Denain dans le Nord de la France.

Il a effectué tout son cursus universitaire à la faculté de médecine de Lille II pour devenir médecin généraliste.

Il s’est installé en tant que confrère et collaborateur pour pratiquer et parfaire sa pratique médicale depuis 2001 en France ; ses différentes expériences professionnelles lui ont permis d’acquérir auprès de ses multiples confrères des connaissances aussi bien sur le plan professionnel, privé, qu’humain.

En dehors de son activité professionnelle, il pratique divers sports dont le volley, le golf et le bridge.

Il est père de deux fils : Simon, âgé de 21 ans, et Pierre, âgé de 18 ans, qui poursuivent leurs études en France.

Enfin, il est ravi de s’installer avec une jeune consœur afin de l’épauler dans sa prise en charge des patients et permettre aussi au district du Val de Travers d’avoir une nouvelle dotation médicale.

DRE

Ayse Ozlem Hizarci (1967)

médecin praticien (CH)

Née en 1967 en Turquie, la Dre Özlem Hizarci a déménagé en Suisse en 2002 et y a fondé sa famille.

Elle a effectué ses études médicales à l’Université de Selçuk à Konya, a travaillé comme médecin praticien pendant plusieurs années en Cappadoce et à Ankara et a eu beaucoup d’expérience en médecine générale.

Lors de ces années, elle s’est beaucoup intéressée à une approche plus centrée sur le patient, à identifier et traiter les causes profondes des maladies et à la médecine fonctionnelle. Elle a finalement obtenu sa spécialisation en biochimie et biochimie clinique à l’Hôpital Universitaire de Medeniyet de formation et de recherche de Göztepe à Istanbul.

Au cours de sa spécialisation, elle s’est intéressée au métabolisme des lipides et au diabète de type II et a fait sa thèse sur le thème « Relation of insulin resistance to low serum HDL cholestérol levels in dyslipemic patients ». Sa thèse a été publiée au 28th Meeting of the Federation of European Biochemical Societies, Turkey, 01.10.2002. Pendant sa spécialisation, elle a également travaillé en médecine nucléaire à l’Hôpital de formation et de recherche d’Istanbul.

En Suisse, elle a tout d’abord travaillé comme candidat médecin durant une année dans le service de chirurgie viscérale et service de chirurgie orthopédique, radiologie en rhumatologie à RHNe. Cela lui a permis d’avoir beaucoup d’expérience dans le système suisse de santé. Elle a également travaillé comme médecin assistante dans le service de chirurgie au RHNe pendant environ deux ans puis au service régional neuchâtelois et jurassien de transfusion sanguine de la Croix-Rouge Suisse.

En 2019, elle a obtenu son diplôme fédéral de médecin (examen fédéral de médecine humaine le 25.09.2019) et le titre postgrade fédéral de médecin praticien lui a été attribué en 2020 (examen en médecine générale interne SSMIG le 05.11.2020).

Actuellement, elle travaille au service régional neuchâtelois et jurassien de transfusion sanguine de la Croix-Rouge Suisse à un taux d’activité de 75 % et poursuit sa formation continue en médecine transfusionnelle. Elle s’intéresse particulièrement au métabolisme du fer et ses maladies.

Elle est mère d’un fils, vit avec sa famille à La Chaux-de-Fonds, et profite de son temps libre pour faire du sport dans la nature, de la photographie, écrire des comptines pour enfants, faire du jardinage ou encore cuisiner.

Thème de SNM News 106 : Economicité/coûts de la santé /qualité

Vendredi 10 décembre 2021
  • Président

    Dr Dominique Bünzli | Rue Ernest-Roulet 11 | 2034 Peseux | 032 731 88 66 | 

  • Rédaction

    Secrétariat médical: Dr Réza Kehtari | Les Theyers 2 | 2068 Hauterive | | +41 (0)79 214 41 44
    Secrétariat SNM: Etude Walder-Klauser-Schwab | Grand-Rue 36b | 2108 Couvet | 032 863 21 71

  • Graphisme

    Pao Design Sàrl | Robin Nyfeler | Rue du Temple 13 | 2072 Saint-Blaise | 032 710 18 28 | | paodesign.ch
    Gestion web IdealPC | Pascal Richard | Rue des Charmettes 67 | 2000 Neuchâtel | 079 444 88 34 |

SNM News © 2021 Copyright