Tiffany Martin | psychologue, chargée de projet « Je me bouge pour ma santé », diabètevaud
Amanda Andrani | collaboratrice scientifique, Service de la santé publique du canton de Neuchâtel
Sabrina Rinaldo | collaboratrice scientifique, Service de la santé publique du canton de Neuchâtel
Léonie Chinet | secrétaire générale, diabètevaud

Promouvoir l’activité physique au cabinet

De l’activité physique pour toutes et tous

L’activité physique est bénéfique à tous les stades, tant pour prévenir la survenue des maladies non transmissibles (MNT) que pour aider au traitement des personnes qui en sont atteintes et prévenir les complications et devrait ainsi faire partie de la prise en charge au même titre que les médicaments.1-4  Par ailleurs, la reprise d’une activité physique modérée et régulière résulte en un rapport coût-bénéfice très positif, en particulier pour les personnes les plus vulnérables et les plus inactives.3

Partant du constat que l'offre d’activité physique (AP) adaptée était abondante mais dispersée, et de ce fait, difficilement accessible, les ligues de la santé vaudoises et associations de patient·es œuvrant pour la prévention des MNT ont développé le projet « Je me bouge pour ma santé ». Le but était de recenser et centraliser l’information sur les offres d’AP adaptée ainsi que d’améliorer leur adéquation avec les besoins et attentes des personnes atteintes ou à risque de maladie(s) chronique(s), pour que chacun·e trouve une prestation adaptée à sa condition physique. Sur la base des premiers résultats réjouissants, ce projet va prochainement s’étendre aux cantons de Neuchâtel et du Jura.

Conseiller de l’activité physique avec www.jemebouge.ch  

Les professionnel·les de la santé, et spécialement les médecins de premier recours, ont un rôle crucial dans la reprise d'une activité physique de leur patient·e.5 Cependant, il leur manque souvent des outils pour les accompagner dans ce processus.6 Ainsi, la centralisation de l’offre d’AP répondant aux besoins de leurs patient·es, quel que soit leur état de santé (par exemple condition physique, MNT, multimorbidités), permet de faciliter le conseil et l’orientation vers une AP adaptée et de qualité. Le site internet www.jemebouge.ch vise à regrouper l’offre de divers prestataires proposant des activités physiques variées (par exemple aquagym, course, danse, yoga, vélo, etc...). Les prestations proposées sur ce site sont toutes encadrées par un·e professionnel·le capable d’adapter l’activité à chaque personne selon sa condition physique. Divers filtres permettent en outre de choisir une activité en fonction de ses besoins et attentes (cf. Figure 1). Enfin, une courte vidéo (« Guider son patient vers la reprise d'une activité physique »)7 présente la plateforme www.jemebouge.ch et montre son utilisation dans le cadre d’une consultation.

Le site peut également être utilisé par les patient·es : il leur offre des solutions concrètes pour entamer une réflexion personnelle sur la reprise d'une activité physique. Il constitue ainsi un support au renforcement de leur capacité d’agir de manière autonome, équitable, grâce à une information transparente et centralisée (cf. Figure 2).

Sur www.jemebouge.ch, les différentes offres proposées peuvent être recherchées par type d'activité, région, jour de la semaine ou encore selon des créneaux horaires. Les prestations sont ensuite détaillées afin que la personne puisse estimer l'adéquation de l'activité en fonction de ses limitations et de sa condition physique. Toutes les informations du prestataire proposant l’activité sont également disponibles afin de faciliter le passage à l’action (par exemple coordonnées, site internet). En fin de compte, www.jemebouge.ch vise à ce que toute personne intègre l’AP dans son quotidien pour améliorer sa qualité de vie et en tirer tous les bénéfices bien établis.

Une plateforme qui répond aux besoins  

Actuellement, le site www.jemebouge.ch présente plus de 300 offres d’AP adaptée proposées par plus de 170 prestataires, de façon standardisée et accessible tant aux personnes souhaitant se remettre à bouger qu’aux professionnel·les qui les conseillent et orientent à ce sujet. L’évaluation du projet8 montre que sur la période de novembre 2019 à juin 2021, ce sont plus de 8’100 personnes qui ont visité le site. Un questionnaire d'évaluation du site a révélé que ce dernier est jugé utile et satisfaisant de manière générale, tant par les patient·es que par les prestataires et les professionnel·les l’utilisant pour orienter leurs patient·es. Ces divers·es utilisateurs·trices le trouvent particulièrement complet, facile d’accès et simple d’utilisation. Cependant, certaines personnes n’ayant pas accès à internet ou n’étant pas à l’aise avec son utilisation, il est primordial de pouvoir aider et guider ces personnes, notamment en leur proposant un accompagnement dans la recherche d’une AP adaptée, par exemple lors d’une consultation chez un·e professionnel·le de la santé.

La plateforme se révèle en outre intéressante pour offrir une suite aux programmes de réadaptation et ainsi garantir une continuité dans les parcours de vie des personnes visées. De ce fait, l’implémentation de l’AP adaptée peut être attendue sur une plus longue durée et l’autonomisation des patient·es est soutenue. De façon plus globale, les offres peuvent également attirer un plus large public et ainsi répondre aux problématiques liées à la sédentarité et aux risques de maladies chroniques.

Une offre prochainement disponible pour Neuchâtel

Dès avril 2022, le Service de la santé publique du canton de Neuchâtel entreprend d’étendre le projet « Je me bouge pour ma santé » sur l’ensemble du territoire. Il s’agit, d’une part, de rassembler les partenaires œuvrant pour la prévention dans le domaine des soins, et, d’autre part, d’inviter les prestataires d’AP adaptée à inscrire et promouvoir leurs offres de façon harmonisée et centralisée sur le site www.jemebouge.ch. Cette initiative favorise l’AP chez les personnes sédentaires et à risque ou atteintes de maladie chronique. Elle vient ainsi compléter les actions déjà entreprises en matière de prévention, comme la promotion de l’AP auprès des familles à travers la formation continue PAPRICA* pour les professionnel·les de la petite enfance, qui offre les connaissances, savoir-faire et outils didactiques nécessaires pour inciter les parents d’enfants de 0 à 6 ans à bouger. Le projet « Je me bouge pour ma santé » est également l’occasion de renforcer les collaborations des partenaires impliqués dans la promotion de l’AP dans le canton. Il pourra ainsi favoriser les échanges entre prestataires et médecins de premier recours concernant l’adéquation entre les offres et les besoins des patient·es.

* informations et inscription aux formations sur www.paprica.ch

Le projet « Je me bouge pour ma santé » est mené en partenariat par la Ligue vaudoise contre le cancer, la Ligue pulmonaire vaudoise, la Ligue vaudoise contre le rhumatisme, la Ligue vaudoise contre les maladies cardiovasculaires, le Groupe d’accueil et d’action psychiatrique – GRAAP Fondation, Unisanté – Département de promotion de la santé et préventions, la Ligue suisse contre le cancer, la Fondation O2, le service de la santé publique du canton de Neuchâtel et Diabètevaud, avec  le soutien de Promotion Santé Suisse et du canton de Vaud. Que tous ces organismes en soient ici remerciés.

Bibliographie

1. Lean ME, Leslie WS, Barnes AC, et al. Primary care-led weight management for remission of type 2 diabetes (DiRECT): an open-label, cluster-randomised trial. Lancet 2018;391:541-51.

2. American College of Sports Medicine: Exercise is Medicine®: A Standard in the Clinical Setting.  Accessible à : https://www.exerciseismedicine.org/eim-in-action/health-care/.

3. Sittarame F, & Golay A. Comportement d'inactivité physique: une réponse adaptative inappropriée au maintien de la santé dans nos sociétés? Rev Med suisse 2013;9:679-83.

4. Mattli R, Hess S, Maurer M, et al. Kosten der körperlichen Inaktivität in der Schweiz. Etude menée sur mandat de l’OFSP. Winterthur: Winterthurer Institut für Gesundheitsökonomie/ZHAW 2014.

5. Spring J, Saubade M, Bize R, et al. Conseil en activité physique. Sa délégation vers un¬·e spécialiste en activité physique adaptée : le projet Pas à Pas+. Rev Med Suisse 2020;16:444-7.

6. Brugnerotto A, Cardinaux R, Ueltschi Y, et al. Délégation médicale vers un·e spécialiste en activité physique adaptée (APA) : un projet pilote. Rev Med Suisse 2016;12:1845-50.

7. Guider son patient vers la reprise d’une activité physique adaptée : Je me bouge pour ma santé ! Accessible à : https://www.youtube.com/watch?v=BB7D26klst8&t=18s.

8. Martin T, Chinet L, Barsoux C. et Kosirnik C. Projet "Je me bouge pour ma santé" : rapport d’évaluation. Diabètevaud, Lausanne : 2021.

 

Figure 1 : Processus de sélection d’une activité physique adaptée

Figure 2 : Valeurs définies dans la charte Je me bouge pour ma santé

Thème de SNM News 109 : Médecine et santé au travail

Délai rédactionnel: Jeudi 15 septembre 2022
  • Président

    Dr Dominique Bünzli | Rue Ernest-Roulet 11 | 2034 Peseux | 032 731 88 66 | dominique.buenzli@cabinet-peseux.ch

  • Rédaction

    Secrétariat médical: Dr Réza Kehtari | Les Theyers 2 | 2068 Hauterive | reza.kehtari@rhne.ch | +41 (0)79 214 41 44
    Secrétariat SNM: Etude Walder-Klauser-Schwab | Grand-Rue 36b | 2108 Couvet | 032 863 21 71

  • Graphisme

    Pao Design Sàrl | Robin Nyfeler | Rue du Temple 13 | 2072 Saint-Blaise | 032 710 18 28 | robin@paodesign.ch | paodesign.ch
    Gestion web IdealPC | Pascal Richard | Rue des Charmettes 67 | 2000 Neuchâtel | 079 444 88 34 | pascal@idealpc.ch

SNM News © 2022 Copyright